L'apnée

 L’apnée se produit lorsque le flux d’air s’arrête ou diminue durant la respiration pendant notre sommeil, en raison d’un rétrécissement ou un blocage des voies respiratoires. L’apnée est un arrêt au cours de la respiration pendant notre sommeil, et l’hypoapnée est une diminution du flux d’air durant la respiration. Presque toutes les personnes connaissent de brefs épisodes d’apnée pendant leur sommeil. Quelles sont les causes d’apnée ? Durant le sommeil, tous les muscles du corps se relâchent  y compris ceux qui aident à maintenir les voies respiratoires ouvertes et qui permettent à l’air de passer vers les poumons. La partie supérieure de la gorge reste généralement suffisamment ouverte durant notre sommeil pour permettre ce passage d’air. Toutefois, chez certaines personnes le passage au niveau de la gorge est plus étroit. Par ailleurs, lorsque les muscles de la partie supérieure de la gorge se relâchent durant le sommeil, la respiration peut s’arrêter durant un certain temps (généralement plus de 10 secondes). C’est ce que l’on appelle l’apnée. Le ronflement chez les personnes souffrant d’apnée est causé par l’air qui essaie de passer à travers les voies respiratoires étroites ou bloquées. Toutefois, toutes les personnes qui ronflent ne souffrent pas pour autant d’apnée. Il existe d’autres facteurs provoquant le ronflement :

  • Une mâchoire inférieure courte par rapport à la mâchoire supérieure.
  • Certaines formes du palais ou de la voie respiratoire qui font que cette dernière soit plus étroite ou s’obstrue plus facilement.
  • Des amygdales ou de grandes végétations adénoïdes chez les enfants pouvant bloquer la voie respiratoire.
  • La rétraction de la langue pouvant bloquer la voie respiratoire.
  • L’obésité.
Finalement, dormir en position sur le dos augmente également les épisodes d’apnée durant le sommeil.

 


Información Autor - marina

Questions fréquentes Mousse à mémoire de forme 8 cm