Non, la sieste n'est pas du temps perdu

La sieste est une coutume très méditerranéenne qui viendrait de l’époque de la Rome antique.

On pense que le mot Sixta  vient de  » la sexte heure  » terme employé en référence à l’heure de repos après cinq de dur travail.

Normalement elle se fait entre 13h et 16h suivants les régions ou pays.

Cette coutume convertie en tradition, surtout sur l’arc méditerranéen, a démontré que c’est une activité (si vous me pardonnez l’expression) très bénéfique pour la santé, tant physique que mentale. De nombreuses études démontrent qu’elle aide à réduire le nombre d’infarctus de myocarde, éliminer le stress et retarder le vieillissement.

Cette étude nous apprend qu’il n’est pas nécessaire de dormir pendant des heures, la meilleure sieste doit durer une vingtaine de minutes.

Ce temps est suffisant pour se relaxer et éveiller l’esprit. Il n’est pas recommandé de l’allonger au-delà de la demi-heure, ni d’atteindre le sommeil profond, ce qui provoquerait un effet négatif sur notre état d’âme en plus de risque de désorientation et d’étourdissement au réveil.

Cette période trop prolongée peut aussi altérer le rythme de notre organisme et rendre difficile le sommeil nocturne, situation fréquente chez les enfants et les personnes âgées.

Le moment idéal pour cette relaxation se situe après le déjeuner, entre 13 et 15 heures, ainsi nous rechargerons nos batteries pour continuer notre journée de travail et améliorer notre rendement.

Les temps modernes que nous vivons donnent encore plus de raisons d’être à la sieste, étant donné que le monde va plus vite et plus fort, et que, chaque jour, on demande plus et plus à chacun pour être compétitif et opérationnel.

 

 


Información Autor - persomiar

L'automne et le repos mérité Quel matelas choisir